Témoignages

Stage danse en nature à Montgaudry, août 2017:

Un voyage dans l’imprévu. Extraits subjectifs:

Je marche à quatre pattes. Plaisir de brouter fleurs, feuilles de noyer, herbe.

Je ressens le contact direct à la nourriture, comme un animal. Ma vision et ma démarche en sont transformés. Puis je me sens chasseur-cueilleur, avant l’arrivée de l’agriculture. La simplicité originelle.

Je donne à ma partenaire un gros escargot trouvé dans l’herbe. Puis elle me le rend. J’ai envie de jouer à ce passage, dans différents endroits du corps, à la vitesse de l’escargot. Oserai-je?

Nous courrons autour du feu, gris, grisés, plus rien ne mesure la nuit, les pieds chauffent, les spirales s’inscrivent sur l’herbe, les corps se frôlent, les souffles s’excèdent, la musique laboure le champ… Nos planètes s’en mêlent. 

Merci Mireille, merci Matthieu!

Yann

Stage « Danser la présence au monde »Chapelle St Marcoul, Reims, mars 2015

Cœur éveillé

Cœur qui bat, qui bat, qui bat
Corps qui danse, danse, même immobile
 respire, inspire, expire, au rythme de ce cœur directeur
Cœurs en partage qui s’ouvrent et se donnent
Cœurs en harmonie
De nos mondes singuliers offerts
nous avons créer un monde sensible, profond et joyeux.
Que ce monde précieux continue son chemin en nous
Les jours de cœur gros,
Les jours de vague à l’Âme
Que ce monde vibre en nous ,
que ses ondes poursuivent leur massage sonore, encore et encore… »
Merci à tous pour ce cadeau de la Vie que nous avons co-créé avec tant de sincérité,
et un énorme Merci aux 2 complices, Mireille et Matthieu qui nous ont concocté un si bel emballage!
Corinne.

 

Reims, mars 2015, Danser la Présence au Monde

Trois jours à se décoller le papier peint du derme,

à mettre en mouvements sa tapisserie organique.

 

J’aime, oui, quand ma robe de peau se fendille et recoud,

modifie ses frontières,

laisse respirer ses coutures,

s’invente une nouvelle carte.

 

Moins de mouvements, pour sentir et sentir encore.

Profondeurs et surfaces

 

Parfois le Feu, mon vieil ami, me porte

mais l’Eau, présente depuis peu dans ma vie, entre dans la danse.

 

Et tout mon poids sur la Terre Mère,

Et l’Air dans mes cheveux.

Dans mes chevaux, aussi, oui.

 

Et puis, respirer, conjuguer nos présences

Partager la joie douce d’être

Multiplier nos résonnances.

 

J’aime

Je suis debout

Vivante jusqu’au fond de mon ventre

Fragile et forte

Merci à chacun, chacune des éclats donnés de vos pierres précieuses

Des ponts d’intimes qu’on a construits, mots et danses des Profondeurs sensibles

Est ce que je vous ai dit que vous étiez beaux, que vous étiez belles ? 

Oui

De la Terre au Ciel, du Ciel à la Terre, on a dansé.

Et c’était bon.

 

Alors, merci à chacun,e.

Et merci à Mireille et à Matthieu pour ces temps sacrés.

Ces temps des Je et Nous, de chairs et d’âmes.

 Sabine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s