En corps, ça crée

Je ne sais pas dessiner ou peindre, je n’ai pas appris, mais j’ai découvert que mon corps, si je le laissais libre de ses mouvements, et si je renonçais à vouloir réaliser quelque chose de particulier,  était  capable de produire des traces porteuses de justesse et  porteuses de sens. L’épaisseur  existentielle s’y retrouve, je m’y retrouve, m’y re-connais. Jubilation de  toutes ces re-co-naissances !

Je porte avec moi ce postulat que la création s’adresse à toute personne désirant s’aventurer à se laisser être dans mouvement d’interaction avec la matière, les matières, sans but autre que de traverser l’expérience ;  pour le jeu, la sensorialité, la surprise. Pour l’abandon du beau résultat au profit de l’accueil du moment présent tel qu’il se présente, avec toute la bienveillance que cela suppose de développer. Pour sûr, c’est source de croissance !

Et je ne vois pas pourquoi la création serait réservée aux professionnels artistes.

Pour cette raison je propose ou j’organise des stages basés sur la création spontanée….

… Et je ne cesse pas de  me convoquer à poursuivre mes propres expériences.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s